La Maison


L’intelligence de la main, l’imagination de l’esprit. Le savoir-faire transmis depuis plusieurs générations.
De nombreuses heures de patience et d’amour. Des fils d’émotion, un zeste de Paris.
Juste pour vous, afin de réaliser votre robe unique dans notre atelier.
Une robe qui comptera beaucoup plus que toutes vos autres robes.

DE GAUCHE À DROITE
OLIVIA (PATRONNIÈRE GRADUEUSE),
EUGÉNIE (COUPEUSE), JOSIE (FINISSEUSE),
LUCIA (MÉCANICIENNE MODÈLE)

DE GAUCHE À DROITE
LUCRÈCE (DIRECTRICE GÉNÉRALE),
OLIVIER PORTAIS (DESIGNER),
ANNA (ENNOBLISSEUSE)

LUCRÈCE (DIRECTRICE GÉNÉRALE)

Il était une fois… Les Fils d’émotion de Cymbeline

Plus de 40 ans d’histoire, histoire d’amour et passion des métiers d’art orchestré par nos couturières, toilistes, modélistes, patronnières, dentellières… Les ateliers de Cymbeline sont reconnus pour leur savoir-faire exceptionnel et une créativité sans cesse renouvelée. Un enracinement français qui n’empêche pas un positionnement international, et une présence sur les podiums de la couture du monde entier.

Cymbeline est sans conteste l’un des leaders de la robe de mariée en Europe, et la griffe référente en termes d’image de l’excellence française et d’une expertise incomparable.

Grande maison de robes de mariée française, Cymbeline présente ses nouvelles collections dans les célèbres salons internationaux de Paris, Barcelone, Londres, Milan, Essen et Düsseldorf, et défile au prestigieux défilé de la Fashion Show, lors de la Barcelona Bridal Week.

Cymbeline… Symphonie de savoir-faire et élégance à la française, vibrato de dentelles, bruissements de taffetas et de passementeries, soie captivante et enivrante qui capture nos émotions. Le fil de soie, les fils de dentelles, le fil de la broderie et au fil du soir, ont été déclinés pour cette nouvelle collection pleine de maîtrise.

JOSIE (FINISSEUSE), avec ses doigts de fée et beaucoup de patience, la dentellière reproduit minutieusement un motif dessiné par un styliste ou un créateur. Elle utilise pour cela des aiguilles, des crochets et fuseaux et des fils de lin blanc, coton perlé, soie écrue ou des fils d’or ou d’argent ou encore de couleur. Au quotidien, les robes prennent vie grâce aux couturières. Elles confectionnent et assemblent toutes les pièces, pour devenir le symbole de notre maison, la robe de mariée.

DE GAUCHE À DROITE
OLIVIA (PATRONNIÈRE GRADUEUSE), La patronnière obtient chaque élément du modèle sous différentes formes venant du modéliste, elle rassemble ces éléments par des morceaux complémentaires représentant les doublages, les renforts intérieurs. Elle contrôle les lignes d’assemblages et l’emplacement des points de positionnement des pinces, des boutons… Les patrons sont confectionnés en papier-carton sur les supports informatiques. Cela permettra de réaliser des gabarits destinés à faciliter la fabrication.
EUGÉNIE (COUPEUSE), La coupeuse effectue manuellement les opérations de découpe des pièces de tissus en métrage, en veillant à minimiser les pertes de matières et en contrôlant les défauts apparents. JOSIE (FINISSEUSE), LUCIA (MÉCANICIENNE MODÈLE)

LUCIA (MÉCANICIENNE MODÈLE), la modéliste donne vie au projet du styliste. Maillon indispensable dans la chaîne de création d’une collection, la modéliste matérialise l’idée d’un créateur en effectuant et supervisant les différentes étapes de travail nécessaires entre le croquis et le prototype d’une pièce. Ensuite la toiliste drape la toile sur mannequin dans le but d’obtenir un patron à partir d’un croquis, en lien avec le directeur artistique, en interprétant la sensibilité de la maison.